L'Apocalypse approche: Les barrières qui séparaient les 4 plans d'existence (Terre, Cieux, Enfer et Limbes) disparaissent, mêlant ainsi tout ces mondes pour en reformer un autre. Un nouveau monde à coloniser dès maintenant. La guerre est déclarée.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour de mission

Aller en bas 
AuteurMessage
Alrost Erkelion
Chasseur
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Retour de mission   Mar 22 Déc - 19:23

Aujourd'hui encore, le ciel est gris, les oiseaux s'abritent et la pluie tombe comme rarement. Les pavés devenuent glissant de la rue principale sont évités par les jeunes en vélo et les "roller-man"; le peu de piéton de sortie sont pour la plupart sous un parapluie. Logique en partant du principe que la plupart des Hommes n'aiment pas la pluie; ils s'en protègent comme un vampire se protègerait s'il voyait venir sur lui de l'eau bénite. Moi...je marche , les yeux, l'esprit à l'affut, bien qu'ici il y est rarement des problèmes à cause des chasseurs qui prolifèrent dans le coin. Mon visage ruisselant et mes cheveux trempés tombant raides sans volume sous leurs propres poids, il ne me reste que quelques minutes avant d'arriver là bas. Je dois amasser le butin et demander une dernière mission avant de rejoindre le paternel revenu au bercail pour quelques jours. Apparemment, il voudrait me voir avec l'oncle Jeff.

Je viens tout juste de finir une mission, pas vraiment difficile en soit...Et toujours pour chacun d'entre nous, la traque avait pris plus de temps que le "renvoi".

Et voilà, toujours la même rengaine, à peine on ouvre la porte de ce foutu bar que tous les yeux se tournent vers vous, méfiant et menaçant comme des bêtes sauvages...Jusqu'à ce qu'ils vous aient identifier comme un des leurs d'une certaine manière. Il faut dire qu'ici, la majorité des clients sont comme vous et moi. Des chasseurs. Après le froid, la chaleur, tous reprennent leurs discutions et les rires prennes place avec les cris de joies et les tournées qui tombent. Enfin bon, il y a toujours des gens de mauvaises foie ou jaloux qui continue de vous regarder en coin en crachant leur venin à qui le veut bien autour de leur table. Des petites choses désagréables auxquelles on s'habitue avec le temps. De toute manière plus un chasseur est réputé, plus il est critiqué. Mais à la différence de beaucoup , à l'heure actuelle, je suis plus réputé pour le travail que fait mon père que pour le mien. Même si certains me clament que non...
Oui, on a beau tenter de garder nos identités secrètes tout finit toujours pas se savoir parmi les chasseurs et plus encore quand vous l'êtes de père en fils depuis des dizaines de génération...D'ailleurs, c'est toujours comme ça de partout. C'est plus facile pour les autres de rester incognito. Parce qu'on ne peut les lier à un tel faute de traits similaires. Ou rarement. De plus, les chasseurs dans l'ensemble développent inévitablement ou presque, une certaine clairvoyance...Non, pas de la clairvoyance, ce serait plus une espèce d'intuition hors du commun. Par hors du commun, n'entendez pas infaillible, rien ne l'est jamais.

Quoi qu'il en soit, je m'approchais du comptoir et attendait que Dawn veuillent bien me faire la conversation qu'on puisse régler nos affaires en vitesse. J'en avais fini avec un génie qui faisait des siennes et pourrissait la vie des habitants d'un petit village sur la côte. En attendant tranquillement, mais toujours aussi froid et dur pour que personne n'ait l'envie saugrenue de m'importuner, je commandais une choppe d'hydromel qui me fut servie rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn Liverth
Gérante du "Hunting palace" et informatrice des chasseurs
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Retour de mission   Jeu 24 Déc - 20:42

Après son entrevue tôt le matin avec le petit génie du coin, elle avait tenté de joindre un chasseur auquel elle avait donné une affaire qui... changeait de son type habituel. Il devait dormir le connaissant et s'était dit qu'elle l'aurait plus tard mais cet idiot n'avait toujours pas rappelé. Tendis que le bar était un peu plus calme et que les entrées s'étaient raréfiées, elle voulu tenter d'en profiter pour le rappeler à l'ordre. Elle avait des choses à dire à ce petit écervelé. Cette fois-ci ce téléphone sonnait, elle supposa que c'était déjà un bon point mais ce fut de courte durée puisqu'on lui raccrocha à la figure. Soit il était occupé, soit on l'occupait... Dans l'un comme dans l'autre cas, ce n'était pas forcément une bonne chose. A moins que ça soit une de ses conquêtes. Soupirant, elle raccrocha le téléphone un peu plus fort que d'habitude avant de se tourner vers la personne au bar. Un regard suffisait pour le reconnaitre, lui comme ceux de sa famille avaient quelques signes caractéristiques on dira, et était connus dans le milieu. Alrost Erkelion. Un gros poisson. Pour autant il était rare de le revoir aussi vite.

"Ravie de te savoir en vie."

C'était un ton plutôt froid. Elle était peut-être ravie, mais rien ne permettait de le montrer. Si elle l'était, c'était sans doute parce qu'il lui faisait gagner de l'argent en consommant et qu'il était de son côté. Rien de personnel, elle aurait pu dire ça à tout le monde... Ah tiens, elle le disait presque à tout le monde en fait.

"Je peux rayer le problème?"

En d'autres termes est ce qu'elle pouvait retirer cette chasse de la liste accessible par les chasseurs. A priori, si il était en vie, oui. Mais on ne savait jamais après tout. C'était un très bon chasseur quoi que pas très sociable, contrairement à quelques autres. Qu'il vienne lui confirmer le décès d'une créature était la "coutume", à tel point que certains croyaient qu'elle donnait de l'argent en échange. Depuis quand une chasse rapportait-elle de l'argent alors que les 99/100e de la population mondiale ignorait tout de la guerre en train de se livrer? Les chasseurs se débrouillaient pour obtenir de l'argent.
Elle hésita un instant, soupira et finit par reprendre, son regard trahissant une légère inquiétude. Rien encore, de très inhabituel, elle n'aimait pas être celle qui avait mis un chasseur sur une piste si il y laissait la vie. Et elle n'aimait pas la tournure que prenait l'affaire de Dunham. Peut-être était il tout simplement en train de se faire plaisir, mais il n'aurait pas été le faire avant d'avoir terminé sa chasse. D'autant plus que pour le coup, le travail d'enquête était plus long.
Vu le peu de traces, Dawn avait cru qu'il s'agissait encore d'un esprit, peu importe la sorte mais elle avait pensé à un dieu, bien qu'en rencontrer soit rare. Et pour les esprits, elle ne connaissait presque personne de meilleur que Lloyd. Mais son petit genie avait émis une hypothèse toute aussi plausible... Et qui changeait la donne.

"Est ce que tu connais les Dunham? Et Lloyd en particulier? Si tu as un peu de temps j'aimerai te demander un service."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrost Erkelion
Chasseur
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: Retour de mission   Ven 25 Déc - 3:11

Dawn fut assez froide, comme d'habitude. Mais ce soir, je pensais qu'elle me demanderait quelque chose de différent. Oh, rien n'aurait pu le laisser dire ou même penser dans son attitude. C'était seulement une intuition. Mais qu'importe.

Rayer le problème? Serais-je là si ce n'était pas le cas? Non. Un chasseur digne de ce nom ne reviens jamais si la mission n'est pas terminée. A moins que cette dernière ne soit pas de niveau. Impossible dans le cas présent, la mission avait presque été accompli les doigt le nez. Mais bon, je lui concède qu'il est difficile d'évaluer le degré de difficulté d'une mission sans savoir concrètement la source du problème. Chose qu'on ne sait pas si souvent que cela mine de rien. Quoi qu'il en soit, je n'y répondit pas. Ou plutôt si, mais pas de vive voix. Je lui lança un regard aussi parlant qu'une tombe mais je le savait bien assez éloquent pour Dawn. Elle avait l'habitude. Un coup d'œil sur ma montre : 16h et des poussières. ça me laisserait de me rendre sur les lieux de la prochaine mission avec un peu de chance si celle ci ne se trouvait pas trop loin.

Lloyd Dunham....Lloyd Dunham....Effectivement, le nom me dit quelque chose...

" Le nom m'est familier. Mais ça s'arrête là..." lui dis-je l'air complètement indifférent.

Mais quelques secondes de réflexion supplémentaires me suffirent pour me remettre en mémoire l'histoire d'une famille détruite par un dieu et dont les survivants seraient devenus chasseur. Oh bien sur, beaucoup de chasseur le devienne pour ce genre de raison. La vengeance...Un bon moteur si l'on puis dire. Puissant surtout, mais trop souvent rend ceux qui en sont les victimes trop impulsif, irréfléchis parfois. Et pire encore...peut envoyer en chasse des gens qui n'y connaisse rien et ne se sont pas assez renseignés ou...qui ont l'esprit trop fermés pour croire en certaines...choses...

"Je l'ai remis en place. Que se passe t-il avec lui?"

Je lui lâchait ça d'un ton sec, glacial. Encore un fois, elle avait l'habitude. Rien d'antipathique là dedans. Pas plus qu'il n'y avait de réelle sympathie dans son "Ravie de savoir en vie" et cela, je le savait très bien. Quand on fait le métier qu'elle a, on sait que s'attacher aux chasseurs est une des plus mauvaises idées que quiconque puissent avoir. Beaucoup ne reviennent pas...ou changés. Le serveur qui m'avait servit ma chope vint me rendre la monnaie. En attendant ce que Dawn avait à dire, je rassemblais intérieurement les infos qu'il avait sur les Dunham. De mémoire il y avait un gosse, son oncle, une petite fille et un autre jeune garçon. Mais je n'étais plus certain du lien qu'avait les gosses entre eux. Frère, sœur ou cousin, cousine. Je ne sais plus. Dans le fond, ce n'est qu'un détail. Ils n'était pas des moins doués si je me souviens bien. Par contre, je crois qu'ils ne s'occupent que des esprits et ne touche pas aux lycans pas plus qu'aux vampires, aux anges ou au démons. Faute d'y croire dis t-on. Je ne m'avance à rien là dessus. Après tout, même s'il y a toujours une part de vérité dans les on dit ( on est plus que bien passé pour le savoir en tant que chasseur), il ne faut jamais tout prendre au pied de la lettre. Je lançait donc un regard insistant à l'informatrice afin qu'elle ne perde pas de temps pour aller plus loin dans ce qu'elle avait à me dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn Liverth
Gérante du "Hunting palace" et informatrice des chasseurs
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Retour de mission   Ven 25 Déc - 13:02

Toujours aussi froid. Non pas qu'elle n'ait pas l'habitude mais malgré tout ça surprenait toujours un peu quand ça faisait quelques temps que l'on n'avait plus vu les gens. Bon, il fallait admettre qu'elle avait posé une question qui aurait pu paraitre stupide vu celui qu'elle avait en face. Mais c'était une vérification nécessaire on dira et à laquelle il répondit d'un regard éloquent. Dawn esquissa un léger sourire en retour, plutôt contente de voir ce problème réglé. De temps à autre, elle demandait des détails, ça permettait d'étoffer ses propres connaissances et faire passer les méthodes. Elle le faisait surtout avec ceux qui aimaient bien parler, ou qui n'étaient pas contre... Mine de rien, il y en avait pas mal qui n'avaient rien contre le fait de raconter leurs chasses même si les discussions en dehors n'étaient as leur fort. Pour Alrost c'était... différent. Asocial jusqu'au bout des ongles. Enfin, peut-être était ce de la sorte que l'on devenait un des meilleurs. En tout cas, elle éviterait les questions pour cette fois.
Elle griffonna sur un papier un nom, le nom d'une ville qu'elle raya. Juste pour ne pas oublier. Elle saurait de quoi il s'agissait en voyant le papier. Pour le moment autre chose occupait son esprit que mettre à jour ses données.

Elle lui avait demandé si il connaissait et de toute évidence, il en avait au moins entendu parler. Elle fit une légère moue, a priori un peu déçue. Si il n'en n'avait qu'entendu parler de manière vague cela prendrait plus de temps à lui exposer la situation. Or, le temps était peut-être un luxe qu'il n'avait pas à se payer... Peut-être. Elle restait convaincue que ce n'était pas dans les habitudes de Lloyd de ne pas rendre compte régulièrement et encore moins de ne pas répondre.
Finalement, avant qu'elle ait reprit la parole, Alrost lui fit savoir qu'il l'avait déjà rencontré. Pour le remettre en place?... Vu le caractère de Lloyd ce n'était pas étonnant... Quant à savoir si la "remise en place" avait fonctionné, il ne fallait pas trop y croire. Plus d'un avait essayé après tout. Bref. Que se passait il avec lui? Hé bien...

"Une affaire de disparitions, aucune information disponible et aucune trace ni de ce qui aurait pu le faire, ni des victimes. Mach et moi avons pensé à un esprit vu la concordance de certaines sources. Mais on avait mal remonté les infos."

Alrost était l'une des seules personnes à avoir entendu parler de "Mach", le coéquipier de Dawn. Évidemment, pour des raisons de sécurité, nul ne le voyait, si ce n'était Dawn. Son existence même était cachée, encore plus que celle du bar. Il l'aidait dans les recherches approfondies sur des cas particuliers comme pour trouver des chasses à faire. Et il était bon, même sans être médium. Un petit génie. Bref, il ne se trompait que rarement, et pour le coup il avait été induit en erreur par l'abondance d'informations concernant un fantôme un peu étrange des légendes de la région et plus particulièrement qui s'occuperait du cas des personnes trop empressées à entrer dans les bois.
Cependant, les informations de cette légende, quant ils l'avaient trouvé de manière complète, leur avait paru trop défaillante. Ils savaient reconnaitre une légende ou un mythe d'une histoire montée de toute pièce quand ils avaient les bons éléments en main. Et là, l'esprit n'avait rien à voir, c'était autre chose. Quant à savoir quoi, aucune idée.
Dawn porta un doigt à sa bouche et fit claquer l'ongle entre ses dents. C'était un tic qu'elle avait lorsqu'elle était inquiète. Elle se rongeait les ongles. Heureusement ça n'arrivait pas souvent. Se reprenant, elle continua.

"La chasse sur laquelle je l'ai envoyé n'est pas pour lui. Si tu l'as rencontré tu sais que c'est un pro pour les esprits mais que le reste lui est inconnu. Il a tendance à ne prendre sujet à croire qu'après que son oncle l'ait 'validé'. Le problème c'est que rien d'autre n'a été 'validé'... Et là, bien qu'on ne sache pas ce qui cause ces disparitions, on sait que ce n'est pas un esprit."

Elle marqua un temps d'arrêt, griffonna sur une feuille un numéro de téléphone et le tendit au chasseur.

"Le connaissant, il a du se rendre compte qu'un truc clochait dans sa chasse. Je ne sais pas où il en est, mais si ce n'est pas un esprit, même le travail d'enquête peut se révéler dangereux. J'ai voulu l'avertir mais il ne répond pas. Et il est tellement borné qu'il n'arrêtera pas tant que le problème ne sera pas réglé. J'aimerai que tu l'appuies. La dernière fois que j'ai de ses nouvelles c'était il y a deux jours, il faisait le tournée des bars pour trouver des infos."


Elle soupira. Nan mais vraiment, qu'est ce qui lui avait pris de filer une chasse de cette taille à un gamin. Surtout vu sa manière de faire... A croire qu'il n'avait pas conscience que sa vie pourrait prendre fin n'importe quand si il manquait d'attention. De nouveau, elle porta son pouce à sa bouche, le regard un peu plus sombre. En plus, il y avait tellement de monde qui aimerait voir les chasseurs disparaitre qu'il ne serait pas bon qu'il tombe entre les mauvaises mains... Oh, il n'était pas du genre à parler. Vraiment pas, il l'avait déjà prouvé par le passé. Mais certaines créatures n'avaient pas besoin qu'on leur parle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrost Erkelion
Chasseur
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: Retour de mission   Ven 25 Déc - 21:06

Comme très souvent avec moi, elle ne demanda pas plus de détails. Probablement parce qu'elle sait que je ne suis pas très bavard. Et puis..je n'ai pas grand chose à dire sur les astuces et compagnies. Il n'y a pas de secret. Tant que je me concentre sur l'instant, je suis mon intuition et ça marche voilà tout. Alors dans ces conditions, comment parler d'astuces?

Dawn commença alors à me raconter le problème qu'elle avait en tête.J'écoutais les informations avec attention, analysant et enregistrant tout ce qui pourrait m'être utile. A savoir, à peu près tout puisque je ne connaissait pas ce Lloyd dont elle me parlait. Elle semblait croire que si. Tanpis, nul besoin de lui dire qu'on s'était mal compris, je n'avais pas besoin de plus d'information. Pas plus que de lui répéter ce que j'avais entendu et compris. La situation semblait urgente. D'abord parce qu'il était plutôt rare qu'elle envoie un chasseur en aider un autre déjà sur le terrain mais aussi parce que de toute évidence, l'inquiétude s'était fait une petite place au sein de son esprit.

Je pris mon verre et en buvait quelques rapides mais grandes gorgées. Il n'y aurait pas de problèmes pour joindre ce Dunham. La question se tournait quand même vers la source du problème. Si ce n'était pas un esprit, il n'y avait pas trente mille solutions. Il s'agissait soit d'un lycan soit d'un vampire. Ce n'était pas impossible qu'il s'agisse d'un démon mais ce n'était pas trop leur genre. Non, ce devait être une de ces deux créatures qui partagent depuis des millénaires notre plan d'existence. Je ne voyais pas d'autres choses. Après, reste à savoir lequel des deux. Malheureusement quel qu'il soit, Lioyd courait effectivement un danger assez conséquent. Bien, il irait à sa rencontre. Entre chasseur, il fallait être solidaire. Après tout, nous ne sommes pas assez nombreux pour nous permettre de laisser un des notre mourir inutilement ou injustement. ce serait le cas ici du fait qu'il n'a pas connaissance de ce qu'il cherche.

Le regard plongeant dans mon verre, je pris le papier que Dawn me tendait et lu attentivement les numéros inscrits. Une fois mémorisé, je fis brûler le papier avec un briquet qui traîne toujours dans ma poche pour ce genre d'occasions. Tout comme Dawn avait masqué une information pour se la remémorer un peu plus tôt, je préférais bien mémorisé et brûler pour que rien ne reste. Je faisais ainsi pour toute information, une habitude prise depuis longtemps et que je m et en pratique même quand cela n'est pas nécessaire. Je n'oublies jamais rien de ce qui est important. Ou du moins, c'est très exceptionnel et cela m'est arrivé qu'une ou deux fois quand j'avais possibilité de reprendre l'info de manière relativement aisée.

Finissant ma choppe d'hydromel je posais à nouveau mon regard dans celui de l'informatrice. Glacial mais toujours aussi éloquent, j'allais répondre mais à travers mes yeux, elle savait dors et déjà ma réponse.

Ce que je lui comfirmais aussitôt après avoir posé ma choppe vide.
"Ok. Donne moi le nom de la ville où il se trouvait la dernière fois je l'appellerais sur la route!"

De mon coté, je me redressais, me préparant à partir, nul besoin de vérifier si j'avais récupérer toutes mes affaires, je n'avais rien sortis. Je ne sortais jamais rien de mes poches, pas même mon portable. Et les armes plus que tout autres choses restait à leur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawn Liverth
Gérante du "Hunting palace" et informatrice des chasseurs
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Retour de mission   Ven 25 Déc - 22:17

Un éclair de soulagement passa dans le regard de l'informatrice. Il acceptait. Voilà qui l'arrangeait. Du moins si il n'était pas trop tard. Elle espérait que non. Ce n'était qu'un sale gosse mais elle l'aimait bien et c'était un bon élément. Alrost avait du enregistrer toutes les informations à mesure qu'elle les lui avait fournies. Encore une chose qui l'avait toujours surprise. Cette capacité à retenir le détail des choses. Ce n'était pas Lloyd qui pourrait dire ça. Mais il ne valait mieux pas les comparer. Ils n'avaient pas grand chose en commun. L'espace d'un instant, elle les imagina ensemble... Ils s'entretueraient sans doute en fait...
Alrost en attendant fit bruler le numéro qu'elle venait de lui donner. Quel besoin avait il de foutre le feu juste à côté de tout cet alcool?! D'un geste vif, elle abattit un torchon humide sur la gerbe de flammes émanant du papier en train de cramer.

"La prochaine fois que tu allumes autre chose qu'une cigarette à côté d'alcool je te tue. J'epsère que c'est clair, je ne le répèterai pas."

Oui, elle pouvait être assez impulsive des fois quand il s'agissait de son bar et de la possibilité qu'on l'abime. Un rire résonna près d'eux. Le père de Dawn. Plutôt âgé mais qui s'amusait de voir sa fille évoluer dans un tel monde avec une aisance pareille. Il devait être plutôt fier de la manière dont il l'avait élevé... Elle avait déjà viré de force pas mal de loubards. Et n'hésiterai pas à le faire une fois de plus.

"Ca n'a rien de drôle!"

Son père pour toute réponse leva son verre avant de le vider d'un trait devant une Dawn plutôt blasée, mais qui reprit calmement en entendant la question d'Alrost.

"Mais il n'est pas loin. Borough Beatus. Mais tu le sais c'ets une ville plutôt grande et j'ignore sous quel pseudonyme il mène l'enquête."

Ramassant machinalement les morceaux brulés et reprenant le verre vide du chasseur, elle poursuivit.

"Je lui ai laissé un message lui demandant de me rappeler. Si tu veux que je te tienne au courant dis moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrost Erkelion
Chasseur
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: Retour de mission   Sam 26 Déc - 8:45

Je ne fut guère surpris de la réaction de Dawn. Il est vrai que c'était la première fois qu'on me donnait une information écrite ici; je n'avais pas été des plus prudent sur ce coup là. Lui jetant regard vide, non pas parce que je lui en voulait de m'avoir parler ainsi mais...plutôt parce que je me refusais depuis longtemps à porter un regard dépassant la frontière de l'indifférence. Et je dois dire que je réussissais plutôt bien.

"Je te prie de m'excuser, une vieille habitude qui a fait des siennes. Je ne recommencerais pas."

Voilà qui était dit. Bon après, ce n'est pas certains que je m'en rappellerais la prochaine fois. J'ai une bonne mémoire en ce qui concerne le travail. Pour le reste, ce n'est pas toujours aussi brillant. J'entendis aussi le vieux rigoler. Enfin, le vieux...c'était peut être un grand mot, il devait avoir plus ou moins le même âge que mon père. Qu'importe. Mon regard se posa sur lui quelques fractions de seconde avant de reporter mon attention sur Dawn qui n'avait pas répondu à ma question. Ce qu'elle fit.

Borought Beatus...Oui cette une grande ville. Et je la connais bien pour y avoir passé beaucoup de temps...Ce n'est pas non plus comme si j'y avais grandis, mais tout de même. Quoi qu'il en soit, connaitre la ville ou pas, quand cette dernière à une superficie telle que Borought, ça n'aide pas beaucoup. Soit!

"Effectivement, j'aimerais que tu me tiennes informé dès que tu as du nouveau. Tu semble inquiète à son sujet. Je file! A plus tard."

Si je lui avais stipuler que j'avais remarquer son inquiétude, c'était une manière de lui dire de ne pas s'en faire. Que je trouverais Lloyd avant qu'il ai un réel problème ou qu'il soit juste trop tard. Du moins, c'est ce que j'espérais...Quoi qu'il soit, je fit volte face sans un mot de plus, me dirigeant vers la sortie. La porte s'ouvrit devant moi faisant entré une bourrasque de vent un peu violente qui arrosa au passage les gens trop proche de l'entrée à cause de la pluie toujours battante.Cet incident eu pour effet de faire voleter mon manteau, ce qui, si je n'avais pas eu le réflexe de le maintenir, aurait pu dévoiler une partie de mon attirail de chasseur. Rien de bon en somme. Mais au final, personne n'a rien pu voir, il n'y aura donc pas suite possible a cet évènement anodin. L'homme responsable de cela entra tout aussi trempé que je l'était en entrant, mais lui semblait de toute évidence frigorifié jusqu'au os. Peut être n'était-il pas aussi résistant ou était-il sous ce déluge depuis plus longtemps peut être. En tout cas, je ne perdis pas plus de temps et continua ma route. La porte du bar fermé. J'accélère le pas et m'en retourne à la voiture. Autant que possible je m'efforce de ne jamais la garer au même endroit mais toujours à plus de minutes à pied du Bar.Question de sécurité... Cette fois, une vingtaine de minutes de marche en marchant tranquillement la sépare du point à protéger. J'en aurais pour moitié moins, j'ai un chasseur à trouver avant l'ennemi.
Fermant mon cuir afin que l'incident précédent ne puisse se renouveler à l'extérieur, je me concentre à nouveau sur le numéro de Lloyd, je ne dois pas l'oublier. Les risques de mélange sont restreint voir inexistant, dès lors que je n'ai plus besoin d'un numéro je m'arrange pour l'oublier. Je n'ai pas vraiment d'ami consacrant ma vie à la chasse. Quant à ceux de ma famille, je ne connais que celui de la maison. C'est eux qui m'appelle quand ils ont besoin de moi. Mais au cas ou, tout est dans le répertoire familial dans le placard à coté du téléphone. Il faut avouer qu'on s'en sert rarement. Après tout, on a pas souvent besoin les uns des autres. Bien que j'ai le pressentiment que cela pourrait changer...

Encore quelques pas et j'apercevrais une belle voiture de sport italienne de couleur et quelques fioritures rouges plus ou moins discrètes. Je n'ai pas choisis de voiture comme celle ci pour frimer ou quoi que ce soit, non pas du tout. Mais plutôt parce que parfois, le temps presse, comme aujourd'hui, et qu'il faut pouvoir se déplacer rapidement. Un jour de pluie comme celui ci, une voiture plus classique aurait suffit puisque l'on ne peut vraiment se permettre d'aller à trop grande vitesse. Mais pour d'autres jour ou le climat se montre plus clément, la différence entre celle ci et une autre est sans équivoque. Bien sur, il y a bon nombre de voiture aussi efficace que la Murcielago, mais que voulez vous. Les gout et les couleurs ne se discute pas. A mon approche, elle me fit un signal de fard. Signe qu'elle a reconnu l'émetteur qui lui est associé. Je monte dans la voiture et m'élance sur la route, musique en sourdine afin de pouvoir appeller l'objet de ma mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour de mission   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour de mission
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil après le retour de mission sauvetage de SG-11
» Retour Mission basique / Reetous
» [Mission Rang D] Retour à l'école [Feat. Bud Walker]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Retour aux bercailles [Qui veut]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rules of Apocalypse :: Village - Nonistreet :: "Hunting Palace"-
Sauter vers: